Les amiantés du Tripode
Retrouvez toutes les informations sur cette longue lutte pour les salariés du bâtiment du Tripode à Nantes.
Consultez l'actualité

Actualité

Retrouvez dans cette partie les informations concernant les évolutions juridiques et l'actualité liées aux agents exposés dans le bâtiment du Tripode.

Courrier au Directeur général de l’Agence Régionale de Santé Pays de la Loire

11 septembre 2019 : les Unions départementales de Loire-Atlantique Cgt, Cfdt, Fo, Cftc, Fsu, Solidaires et Unsa et l'Intersyndicale Amiante Tripode ont demandé au Directeur général de l'ARS un rendez-vous au plus vite. Nous attendons ses propositions de date !

Les amiantés du Tripode reprennent leurs actions

8 septembre 2019 : Les réunions d'agents Tripode ont été un succès aux Affaires étrangères comme aux Finances. Les explications de Me Lafforgue sur le contentieux en Conseil d’État étaient très claires et détaillées. Pour sa part, devant l'attaque des ministères contre notre collègue, l'Intersyndicale Amiante Tripode a décidé de prendre en charge le coût financier de l'engagement d'un avocat en Conseil d’État durant la première phase de la procédure. Le Conseil d’État va en effet décider de donner suite - ou pas - au pourvoi des ministères. Devant la véritable guerre que nous mène ce gouvernement, nous avons également décidé d'actions qui vont s'amplifier jusqu'au 27 février 2020, 15ème anniversaire de la destruction du Tripode, que nous entendons commémorer activement. Nous avons également rendu hommage à plusieurs collègues décédé.e.s, et décidé d'amplifier la solidarité avec nos collègues malades. Nous le disons à nos ministères, le mépris, ça suffit !

Décision historique favorable de la Cour de Cassation

12 septembre 2019 : Notre cabinet d'avocat défendait les mineurs de Lorraine pour un jugement historique de la Cour de Cassation : le préjudice d'anxiété peut-il être élargi à des travailleurs-euses victimes d'autres produits toxiques dangereux ? La réponse de la Cour de Cassation a été : oui ! C'est aussi une bonne nouvelle pour nous, victimes de l'amiante. Elle confirme la volonté de la Justice que les expositions fautives des employeurs et de l’État soient indemnisées.

Les ministères se pourvoient en Conseil d’État

9 août 2019 : Les ministères ont décidé d'un pourvoi en Conseil d’État pour contester l'arrêt favorable de la Cour Administrative d'Appel de Nantes du 6 juin 2019 dont avait bénéficié notre collègue dont le dossier était le premier des 180 dossiers Tripode. Cette décision n'est pas une surprise pour nous, car ce gouvernement nous traite mal depuis l'élection de M. Macron à la présidence de la république : * rapport IGAS pourri et mensonger * refus de dialogue au niveau ministériel ou interministériel pour le classement du site ou toute indemnisation de nos angoisses suite à l'exposition fautive de l’État commise à notre encontre ; * difficultés accrues pour la reconnaissance de nos maladies professionnelles. Les agents Tripode se réuniront le 6 septembre, avec Me Lafforgue et l'Intersyndicale, pour organiser notre défense et notre riposte.

Arrêt de la Cour Administrative d’Appel : nos avocats et les médias

8 juin 2019 : L'arrêt de la Cour Administrative d'Appel donne lieu à une publication sur le site de notre cabinet d'avocats TTLA . Il a donné lieu à une reprise de presse importante. Dans les médias : Ouest-France : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-prejudice-d-anxiete-reconnu-premiere-victoire-pour-les-agents-du-tripode-6385822 Ouest-France Ouest-France Presse-Océan : https://www.presseocean.fr/actualite/nantes-amiante-la-justice-valide-le-prejudice-d-anxiete-pour-une-fonctionnaire-du-tripode-06-06-2019-304706 Presse-Océan Le Télégramme : https://www.letelegramme.fr/bretagne/amiante-victoire-judiciaire-pour-une-fonctionnaire-du-tripode-07-06-2019-12304896.php Le Télégramme Télénantes en fin de journal du 7 juin 2019 : https://www.telenantes.com/societe/info-soir/article/info-soir-du-vendredi-7-juin Télénantes en fin de journal du 7 juin 2019

La Cour d’Appel rend justice aux agents Tripode

6 juin 2019 : par un arrêt publié ce 6 juin 2019, la Cour Administrative d'Appel de Nantes : a annulé le jugement du TA de Nantes de 2018 qui jugeait prescrite l'action de notre collègue du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères ; juge que l’État a commis une double faute en ne protégeant pas les agents du Tripode contre leur exposition aux flocages d'amiante, en tant qu'employeur mais aussi en tant que législateur ; a fixé le montant du préjudice à indemniser à 9 000 euros. Cet arrêt restaure la dignité des agents du Tripode que le rapport IGAS de 2018, à charge et mensonger, avait gravement atteint. Il marque une nouvelle étape de la lutte des amiantés du Tripode et ouvre la voie au classement du site et à la mise au panier du rapport IGAS. Cette victoire devra être suivie d'effets lors du prochain Comité de Pilotage du dossier Tripode du 21 juin 2019 à Bercy.

Audience - Cour Administrative d’Appel de Nantes - 10 mai

2 mai 2019 - La Cour Administrative d'Appel de Nantes a fixé la date de l'audience pour les collègues du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères dont le TA avait déclaré le dossier prescrit et qui ont fait appel de la décision. Ce sera le 10 mai, 2 Place de l’Édit de Nantes, à 9H15. L'Intersyndicale Amiante Tripode, soutenue par les fédérations des Finances, les Unions Départementales syndicales de Loire-Atlantique et les syndicats nationaux des Affaires étrangères, appelle à un rassemblement de soutien : à 8H30, Place de L’Édit de Nantes. Nous comptons sur votre présence pour que ce rassemblement soit un encouragement pour nos collègues convoqués pour cette audience.

Pas touche aux études épidémiologiques !

15 mars 2019 : Les Chsct Finances 44 et Chsct spécial Nantes du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères ont réclamé que l'étude de mortalité écrite ces dernières semaines par Sépia-Santé nous soit immédiatement communiquée, dans la version envoyée par Sépia au donneur d'ordre, Bercy. Les tripatouillages des chiffres par la mission IGAS nous a alerté sur les magouilles dont certains ministres sont capables pour convaincre le Tribunal Administratif de Nantes que notre demande de préjudice d'anxiété était injustifiée. C'est pourquoi nous exigeons que l'étude Sépia-Santé soit donnée aux représentants du personnel sans aucun filtre de Bercy, le donneur d'ordre. Ce sont nos données qui sont exploitées par Sépia ; C'est la CHSCT ministériel Finances qui paie l'étude. Elle nous appartient, elle doit nous être restituée ! Immédiatement !

27 février, un succès qui ouvre vers d’autres mobilisations

27 février 2019 - Comme promis les amiantés étaient dans la rue avec un cortège bruyant et animé ! Avec nous, Pascal Bolo, Vice-Président de Nantes Métropole et 1er adjoint à la Maire de Nantes est venu nous apporter le soutien de collectivités territoriales qui ont toujours appuyé notre combat. Les Unions départementales ont retracé l'importance des combats contre l'amiante dans notre département, des chantiers navals au portuaire, des fonderies à la métallurgie, et également pour les salarié.e.s du tertiaire et de l’État dont le Tripode est un symbole. Elles ont réaffirmée leur volonté commune de faire aboutir le dossier Tripode. Les fédérations des Finances ont affirmé l'importance du combat contre les cancérogènes qui frappent les agents de ce champ ministériel, amiante dans les bâtiments mais aussi dans le maritime et l'aéronavale de la Douane, toxiques dans les labos communs Douane - Répression des Fraudes, gaz toxiques des conteneurs vérifiés par la Douane, etc. Le Tripode prend une place centrale dans ce combat unitaire, et ce dossier évoqué à chaque réunion ministérielle importante. Enfin l'Addeva 44 a réaffirmé son soutien sans faille au combat du Tripode. Cet anniversaire ne restera pas sans lendemain !

27 février 2019 : Ram D’Am iante

27 février 2019 : 14ème anniversaire de la destruction du Tripode ! Nous serons dans la rue pour être entendus : 12H45 : 4 Quai de Versailles 13H10 : Préfecture Avec le soutien de Nantes Métropole, des Unions syndicales départementales de Loire-Atlantique Cgt, Cdt, Fo, Cftc, Una et Solidaires et des fédérations des Finances Solidaires, Cgt, Fo, Cfdt, Unsa et Cftc

Interpellation du référent amiante de Bercy

27 septembre 2018 - Une quarantaine d'agents Tripode sont venu à 11H30 questionner le coordonnateur ministériel amiante des Finances. Celui-ci participait à un CHSCT Finances 44 spécial amiante. Difficile de ne pas y évoquer le Tripode ! Deux questions au centre de cette action : le lourd silence des ministres de Bercy par rapport au rapport IGAS ; le blocage des dossiers de reconnaissance de maladie professionnelle depuis près d'un an. Malgré l'insistance des représentants du personnel et de deux agents Tripode, nous n'avons obtenu aucune réponse à ces questions. Le référent amiante "n'avait pas de mandat" (sic) pour parler sur le rapport IGAS et nous a expliqué que le blocage du nouveau système de reconnaissance ne signifiait pas une remise en cause des engagements antérieurs des ministres. Un blocage total ! Les agents Tripode ont quitté la salle vers 12H30 pour permettre au CHSCT de traiter des nombreux autres dossiers amiante du département, souvent conflictuels lorsque l'administration doit "trouver" des crédits pour désamianter ou doit délivrer aux agents des attestations d'exposition ou de présence rendant compte de leur véritable exposition. D'autres actions suivront.

L’IGAS divise par 100 les effets de l’amiante !

24 septembre 2018 - Dans leur sinistre rapport sur le Tripode, les deux inspecteurs de l'IGAS, trop occupés à minimiser systématiquement l'exposition des agents Tripode et l'impact des maladies de l'amiante sur les salarié-e-s, ont divisé par cent des chiffres fournis par Santé Publique France. Page 19 du rapport, ils réduisent les cancers attribuables à une exposition à l'amiante, déjà largement sous-estimés, de 100. Au lieu de 3 % à 10 %, ce qui est considérable, ils écrivent de 0,03 % à 1 % ! Non contents de mentir sur l'exposition au sein du Tripode, non contents de salir nos collègues malades et décédés qui ont obtenu avec les plus grandes difficultés leur reconnaissance en maladie professionnelle, ils montrent par cette "erreur" leur partialité à l'encontre des victimes de l'amiante. HONTE A EUX ET A CEUX QUI LES COUVRENT POLITIQUEMENT !

Le Tripode s’invite au Comité Technique de Réseau de l’INSEE

28 juin 2018 - Une motion intersyndicale regroupant toutes les organisations syndicales de l'INSEE a été présentée lors du CTR de l'INSEE du 28 juin. Elle a permis un débat avec la Direction de l'INSEE sur le rapport IGAS et la demande maintenue d'un classement du Tripode en site amianté.

Les amiantés du Tripode contre-attaquent !

26 juin 2018 - Les agents Tripode réunis le 25 juin 2018 ont décidé de réagir face au rejet des requêtes de préjudice d'anxiété par le TA de Nantes le 19 juin : unanimité pour faire appel ! Avec nos avocats, dont Me Lafforgue, présent, nous avons décidé de ne rien laisser passer du rapport IGAS ! Enfin, l'objectif du classement du Tripode en site amianté est plus que jamais d'actualité !

Un jugement du TA de Nantes qui appelle des suites...

19 juin 2018 : le Tribunal Administratif de Nantes rejette les 14 requêtes d'indemnisation pour préjudice d'anxiété d'agents des Affaires étrangères pour prescription. Mais dans le même temps, le TA estime que l’État est bien fautif sur notre exposition, à titre de législateur et à titre d'employeur. Ces conclusions appellent de notre part une riposte sur ces deux points. Nous allons également agir en réponse au rapport IGAS et aux deux individus qui l'ont commis. Les agents Tripode se réuniront le 25 juin pour déterminer leur riposte, avec l'assistance de Me Lafforgue...

Préjudice d’anxiété : première audience le 22 mai 2018 à Nantes

Une centaine agents du Tripode se sont rassemblés ce 22 mai pour accompagner 14 de leurs collègues des Affaires Étrangères au tribunal administratif. Ces derniers demandent la reconnaissance du préjudice créé par l'exposition à l'amiante lorsqu'ils ont travaillé au Tripode. Le rapporteur public a longuement développé des arguments concluant à la double faute de l'État en tant que régulateur et en tant qu'employeur. Mais il a conclu que la demande était prescrite. Me Lafforgue et Macouilllard ont contesté cette prescription. Le jugement sera rendu le 19 juin prochain en audience. Nous y serons présent-e-s !

Amiante, rapport de l’Igas : régression sans précédent ?!

Le rapport Igas Tripode nous a été présenté ce 17 mai 2018 à Bercy. Par ses conclusions ce rapport vise à restreindre dans toutes les fonctions publiques les mesures de réparation de l’exposition à l’amiante. Il ignore ses terribles conséquences pour des milliers d’agents aujourd’hui malades ou décédés. Son contenu correspond manifestement à une commande politique qui vise à : refuser le classement du Tripode en site amianté c’est-à-dire bloquer la pré-retraite pour les actifs Tripode ; à remettre en cause les mesures de réparations mises en œuvre dans d’autres ministères que Bercy et le MEAE. Ce rapport se place délibérément dans la seule et unique logique de restrictions budgétaires. Nous continuons à exiger le classement du Tripode en site amianté et soutiendrons les mobilisations à venir. Dès le 22 mai 2018 nous serons au côté des agents du Tripode lors de l’audience au Tribunal Administratif de Nantes pour revendiquer la reconnaissance de leur préjudice d’anxiété lié à leur exposition à l’amiante entre 1972 et 1993.

Place Royale, les Tripode remarqué-e-s...

Samedi 28 avril, les ancien-ne-s du Tripode ont réussi l'information à la population nantaise, avec le soutien de l'Association de Défense des Victimes de l'Amiante de Loire-Atlantique. Nous avons rencontré des victimes de l'amiante d'autres sites qui sont venu parler avec nous, y compris des salariés d'entreprises intervenantes sur le Tripode. Une excellente préparation à notre première audience au TA de Nantes le 22 mai 2018 !

Les Tripode décident d’agir le 28 avril !

Nous serons : Place Royale de 15H à 16H30 samedi 28 avril 2018 pour informer la population nantaise de l'ampleur des dégâts de l'amiante sur toute la population et réclamer le classement du Tripode en site amianté. Écouter notre interview sur : Radio Classique, dans son émission "3 minutes pour la planète" du 18 avril : https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/3-minutes-planete/

Tripode : enfin le procès ?

Le 17 avril 2018, plus d'une centaine d'ancien-ne-s du Tripode se sont réuni-e-s à l'appel de l'Intersyndicale amiante Tripode. Arnaud Krivaneck, du cabinet d'avocats TTLA, a fait le point sur le recours judiciaire pour préjudice moral et de conditions d'existence déposé par 160 agents Tripode de l'INSEE, de Finances Publiques et du ministère de l'Europe et des affaires étrangères (MEAE). Le Tribunal Administratif de Nantes a décidé de clôturer l'instruction pour 21 dossiers d'agents du MEAE au 9 mai 2018. Le procès aura donc lieu dans les mois à venir ! Nous nous en réjouissons et remercions le TA de Nantes d'avoir ainsi fixé des délais corrects.

17 mars 2018 A notre demande, un point...

17 mars 2018 A notre demande, un point d'information et de contact est ouvert pour toutes et tous les agents Tripode actifs-ves malades de l'amiante : bureau.sre1c@dgfip.finances.gouv.fr La pré-retraite amiante, l'Ascaaa, présente des avantages très importants pour les agents concernés puisqu'elle permet : un départ immédiat en retraite dès 50 ans ; une annulation de la décote ; la possibilité de gagner des trimestres d'assurance et donc d'améliorer le montant de sa retraite pour celles et ceux qui ont pris de la dispo, ont des carrières incomplètes, etc. Lire la réponse très positive de Mme la directrice de Cabinet de M. Darmanin

17 mars 2018 Les agents du Tripode actifs ou...

17 mars 2018 Les agents du Tripode actifs ou retraités touchés par des maladies en rapport avec l'amiante verront maintenant leur dossier de reconnaissance de maladie professionnelle traité par la Commission de Réforme Centrale de Bercy. Voir les informations communiquées lors du CHSCT ministériel du 16 mars

Le 10 octobre 2017, les Tripode en tête de la manif nantaise !

Pour marquer leur volonté de voir régler enfin le dossier Tripode par le classement en site amianté de la Tour Beaulieu, les Unions Départementales de Loire-Atlantique CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires et UNSA ont invité les anciens Tripode à manifester en tête du cortège, juste derrière le carré de tête. Invitation à laquelle ils et elles ont volontiers répondu !

Les mystères de la mission IGAS

18 août 2017 - L'Intersyndicale attend toujours des informations sur la mission IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) voulue par le Premier Ministre Cazeneuve en mars 2017 pour vérifier que le type d'exposition et les maladies générées par les flocages du Tripode sont bien comparables à des sites privés classés en site amiantés. Sans information rapide, nous devrons à nouveau organiser des actions à cette rentrée pour être entendus.

Les amiantés du Tripode veulent des avancées dès septembre !

17 août 2017 - Restaurer les cohortes de l'étude épidémiologique, obtenir de la mission IGAS un avis favorable au classement du Tripode, améliorer le suivi médical et promouvoir les scanners de la 3ème campagne quinquennale, voilà quelques objectifs que nous fixons pour la rentrée à nos nouveaux ministres et aux administrations...

17 ans après la destruction du "Tripode" de Nantes, il faut accélérer !

22 juin 2017 - Les fédérations des Finances écrivent aux nouveaux ministres de Bercy : il faut finaliser le classement du Tripode en site amianté ! Messieurs les Ministres, Lors des récentes bilatérales avec les fédérations des finances, nous vous avons tous saisi du caractère urgent du classement du Tripode en site amianté.

Tripode : Le refus et l’espoir

L'arbitrage du Premier Ministre concernant le classement du Tripode a été rendu le 21 mars 2017. C’est non ! Ce refus est une immense déception pour les agents du Tripode et celles et ceux qui les soutiennent depuis tant d'années.

Groupe de travail du comité de pilotage Tripode-Beaulieu

Texte unitaire : CGT, Solidaires, FO et CFDT. Faisant suite à la rencontre de l'intersyndicale Tripode-Beaulieu avec le cabinet du Premier Ministre le 1er mars dernier, Isabelle Braun-Lemaire, secrétaire générale du ministère a présidé ce groupe de travail.

Amiante : les agents ont occupé des locaux de l’Insee à Nantes

28 février 2017 - Des dizaines d’agents en colère, actifs et retraités du Ministère des Finances, ont occupé les locaux de l'Insee à Nantes cette nuit. Ce matin, depuis 8 heures, ils sont reçus par le directeur régional de l’Insee.

Tripode : que valent vraiment les engagements de Jean-Marc Ayrault ?

M. le Ministre des Affaires Étrangères et du Développement International a annoncé le 3 février 2017 devant ses agents nantais avoir relancé la demande de classement du Tripode en site amianté dans une lettre conjointe avec Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances au Premier Ministre.

Clash au CHSTCT de Loire-Atlantique

Lors du CHSCT ministériel du 14 décembre 2016, l'absence de réponse et les manœuvres dilatoires de Bercy sur la demande de reconnaissance du bâtiment Tripode de Nantes comme site amianté, ont conduit tous les représentants des fédérations du ministère à quitter la séance.

Les amiantés du Tripode meurent (en moyenne) 6 ans plus tôt que leurs collègues !

22 septembre 2016 : Suite à l'étude épidémiologique, nous avons ainsi appris que : « L’âge moyen au décès est significativement plus faible pour les agents du Tripode que ceux de la cohorte externe : 63 ans versus 69 ans. »

Bulletin d’Information de l’Intersyndicale n°3 - avril 2016

Au sommaire : Etude épidémiologique 11e anniversaire de la destruction du Tripode Reconnaissance des cancers hors tableau (larynx et ovaires) Reconnaissance des séquelles d'exposition et maladies de l'amiante

Jean-Marc Ayrault aurait-il la mémoire courte ?

Le Jean-Marc Ayrault premier ministre avait oublié la promesse d'Ayrault Jean-Marc, député-maire de Nantes, de classer le Tripode en site amianté. Il l'avait pourtant réclamé maintes fois, jusqu'en mars 2012 ! Devenu ministre des Affaires étrangères et des Affaires économiques, il a été à nouveau interpellé par tous les syndicats de son ministère, à Paris, puis à Nantes lors de sa visite des services nantais. Manifestement, la mémoire de ses engagements antérieurs ne lui est pas revenue...

Tripode : avancer ensemble le 11 mars !

Pour mémoire, 1800 agents fonctionnaires et agents de l’État issus de l’Insee, du Trésor Public, du Ministère des Affaires étrangères et du restaurant interadministratif ont été exposés intensément à l’amiante dans l’immeuble Tripode Beaulieu à Nantes entre 1972 et 1993. A cause de cette présence massive d’amiante, la tour a été évacuée de ses occupants en 1993, désamiantée et détruite en 2005...

Bulletin d’Information de l’Intersyndicale n°2 - mars 2016

Au sommaire : M. Ayrault nommé ministre du Mardi Association solidarité Tripode 11 mars 2016 : initiative Tripode

Message important de l’Intersyndicale amiante du Tripode – l’Association Solidarité Tripode

L'obstination de l'Intersyndicale amiante Tripode a payé, avec l'appui de nos fédérations syndicales des Finances, les actions organisées à Nantes et l'information à la presse de ces derniers mois. Bercy s’est enfin décidé à acter l'octroi de 5 jours de congés supplémentaires...

Amiante au travail : 10e anniversaire de la destruction du Tripode

Lors du 9e anniversaire le 27 février 2014, le Premier Ministre de l'époque, M. Jean-Marc Ayrault, annonçait dans un courrier des mesures favorables aux agents contaminés à l'amiante...

Imputation à l’amiante des cancers des ovaires et du larynx pour les agents du Tripode Beaulieu à Nantes : une avancée historique

Les cancers des ovaires et du larynx sont reconnus par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme imputables à une exposition à l'amiante depuis 2009. Pourtant, la France refuse toujours d'inclure ces cancers dans les tableaux de reconnaissance des maladies professionnelles de l'amiante...

Reconnaissance du site Tripode en site amianté, c’est maintenant !

Plus de 1800 agents de l'Insee, du Trésor Public, du Ministère des Affaires Étrangères et du restaurant inter administratif ont été exposés intensément à l'amiante dans le Tripode Beaulieu à Nantes de 1972 à 1993. Évacué à cause de cette présence massive d’amiante...

Pour les amiantés du Tripode (Nantes), les blocages continuent

Le 27 février 2012 marquera le 7e anniversaire de la destruction du Tripode. En 2011, après une phase de blocage, les 1800 agents exposés de l'Insee, du Ministère des Affaires étrangères et Européennes, du Trésor Public et du restaurant administratif se voyaient enfin promettre des reconnaissances de maladies professionnelles...

Dans les médias

Revue de presse traitant des amiantés du Tripode.

Les Tripode réunis le 17 avril 2018

Publié le 22/04/2018 sur www.presseocean.fr

Amiante. Les anciens du Tripode occupent une salle de l’Insee

Publié le 27/02/2017 sur www.ouest-france.fr

Amiante. Tripode : un préjudice d’anxiété bientôt reconnu ?

Publié le 23/10/2015 sur www.ouest-france.fr

Tripode. L’Etat reconnait deux nouvelles maladies liées à l’amiante

Publié le 10/12/2014 sur www.ouest-france.fr

Nantes : La bataille des amiantés du Tripode continue

Publié le 10/12/2014 sur www.20minutes.fr

Nantes : les amiantés du Tripode répondent au Premier ministre

Publié le 4/03/2014 sur france3-regions.francetvinfo.fr

Les amiantés du Tripode répondent à Jean-Marc Ayrault

Publié le 3/03/2014 sur blogs.mediapart.fr

Les salariés du Tripode demandent son classement en site amianté

Publié le 27/02/2014 sur www.metronews.fr

Histoire

Les amiantés du Tripode, histoire d'une bataille

  • 1971-1972

    Construction du Tripode

    élément architectural spectaculaire de l’Ile Beaulieu à Nantes, le bâtiment est rempli d’amiante pour la protection de ses structures contre l’incendie. Chaque matin, il y a de la poussière blanche sur les bureaux

  • 1978

    Prise de conscience

    L’amiante est dénoncé par le collectif intersyndical de Jussieu. L’Intersyndicale amiante du Tripode écrit ses premiers tracts.

  • 1985-1992

    Mobilisations des personnels

    Un travail systématique d’expertise et de mobilisation est mené, en lien avec Jussieu, des médecins de Nantes et du Centre International de Recherche sur le Cancer de Lyon. L’administration, confrontée à une pression croissante des personnels qui culmine en 1989 et 1990, décide l’évacuation.

  • 1992-1993

    Évacuation du Tripode

    Les 800 à 900 agents de l’Insee, du Trésor Public, du Ministère des Affaires étrangères et du restaurant qui occupaient ses 18 étages partent.

  • 1992-1995

    Obtention d’un suivi médical

    Les personnels amiantés seront suivis médicalement. Premier décès d’un électricien de 40 ans. Procès pour obtenir la reconnaissance en maladie professionnelle.

  • 1995-2005

    Bataille pour la reconnaissance de l’exposition

    Décès successifs des agents d’entretien. Plaques pleurales et maladies apparaissent chez les agents des bureaux. Obtention d’une étude épidémiologique. Le Tribunal administratif de Nantes nous accorde une expertise judiciaire du Tripode avant démolition : le rapport est accablant.

  • 2005-2008

    Obtenir la reconnaissance de site

    Nouvelles actions pour obtenir un scanner pour tous les agents. Obtention uniquement pour les volontaires. Le ministère des Finances promet une meilleure prise en charge des reconnaissances des maladies et de soutien aux malades mais rien ne change vraiment.

  • 2008-2017

    Bataille pour la reconnaissance de l’exposition

    L’étude épidémiologique de comparaison des exposés du Tripode avec des agents des Impôts montre une sur-mortalité significative. Le classement du Tripode en site amianté reste notre objectif.

  • La
    bataille
    continue !

Nos vidéos et le DVD

DVD : SILENCE ON TOUSSE !

Film documentaire de 52 minutes sur les amiantés du Tripode

POURQUOI CE DOCUMENTAIRE ?

Le Tripode a disparu du paysage nantais, mais les centaines de personnes contaminées lors de sa construction, de son entretien et de son occupation ont payé de leur santé ou de leur vie leur exposition.

Ce DVD retraçe leur histoire, celle d’une découverte progressive du danger, mais aussi celle d’une évacuation pionnière d’un site amianté, en faisant témoigner toutes les parties prenantes de cette aventure, du côté des Directions et des personnels, des médecins et des techniciens.

L’histoire des salariés du Tripode s’inscrit dans celle des milliers de victimes de l’amiante.

Une « Association Documentaire Tripode a été constituée par l’intersyndicale pour organiser la conception, le financement et la gestion des droits ».

Le tournage et la réalisation du film se sont déroulés au 1er semestre 2009.

Plaquette de présentation du DVD.

Tripode : arrachons le classement en site amianté

Tripode : la vérité en images !

Le 8 janvier 2001, une visite du Tripode abandonné depuis 1993 a été organisée par le ministère de l’économie et des finances pour le Comité de Pilotage Tripode.

Responsables administratifs de Bercy et du ministère des Affaires étrangères, syndicalistes, médecins de prévention, inspecteurs hygiène et sécurité ont effectué cette visite sous la conduite d’un ingénieur de l’Immobilier de Bercy qui a mis en lumière l’omniprésence de l’amiante dans cette tour.

Ce film a été réalisé par le service communication de Bercy. Nous remercions celles et ceux qui ont permis de voir en images et en mots la réalité de ce qu’ont vécu plus de 1800 agents de l’INSEE, du ministère des Affaires étrangères, du Trésor Public et du restaurant inter-administratif du Tripode.

La démolition du tripode

Le film de la démolition

la démolition 27 février

déclaration Me Lafforgue et Macouillard le 22 mai 2018

La déclaration au sortir de l’audience du 22 mai 2018 au tribunal administratif de Nantes

Manifestation devant le TA le 22 mai 2018

Cour d’appel administrative le 10 mai 2019

Francis Judas et Me François Lafforgue analysent l’audience

Nous contacter ou adhérer

Vous pouvez nous contacter par mail :

solidaritetripode@gmail.com

ou par téléphone :

Yvon Kerhervé (Président de l'association) au 06 51 47 88 46
Francis Judas (Trésorier de l'associaiton) au 06 80 73 40 33